Guide : COMMENT CHOISIR SON SPOT DE KITE SURF ?

Publié le : 28/04/2018 18:19:09
Catégories : Guide des spots , Guides et tutos , Kitesurf - Guides et Tutos

 

Bien choisir son spot de kite c'est primordial pour une session "safe" et "fun".

Pour bien débuter la série d’articles dédiés aux spots de kite surf du 44, nous allons dans un premier temps voir, d’une manière générale, quels sont les facteurs extérieurs à étudier avant de se mettre à l’eau. Le kite surf, comme tous les sports nautiques, requiert d’avoir pris connaissance de nombreux éléments avant de commencer sa session et de profiter pleinement. Ensuite nous verrons comment bien choisir son spot de kite surf en fonction de son niveau, son expérience et aussi du programme que l’on souhaite pratiquer lors de sa sortie kite surf.


Dans un second temps, un article sera consacré entièrement à l’analyse des conditions météorologiques et enfin, un listing de quelques-uns des spots de la région vous sera dévoilé. Les spécificités liées à chaque spot de kite surf seront détaillées à travers la parution d’articles

 

Généralités à étudier sur les spots de kite

Avant de pouvoir profiter un maximum des sensations de liberté que seul le kite surf procure, il est toujours bon de se poser quelques questions liées au spot. En effet, chaque spot de kite surf possède ses propres caractéristiques : législation, orientation du vent, fréquentation etc…

 

Législation des spots de kitesurf

Il est important de bien analyser, de respecter toutes les différentes zones pratiques pour le bon déroulement de votre session et de respecter les autres usagers de la plage.
L’été, pendant la période estivale, certains spots de kite surf peuvent faire état d’application d’arrêtés municipaux et ainsi d’interdictions à la pratique du kite surf sur la zone et la période délimitée par ce même arrêté. De plus, certains spots de kite surf ont la particularité d’être des zones réglementées et réservées aux écoles de kite surf. Sans parler des parcs à huîtres ou marais voir même des parcs naturels.

 

Fréquentation, plage et plan d’eau sur un spot

Il est également essentiel avant de se déplacer, d’analyser les conditions du spot de kite surf en question. Si vous avez de la chance, le spot sur lequel vous comptez vous rendre possède une webcam : jetez-y un petit coup d’œil avant de partir kiter !

Une plage surpeuplée peut vite être problématique avant de vous mettre à l’eau : la préparation du matériel, comme votre aile de kite surf requiert de la place et peut vite devenir gênant et dangereux  pour vous comme pour les autres usagers de la plage

Par ailleurs, la période estivale, très fréquentée, est peut être la moins adaptée pour vous rendre sur des plages touristiques : comme dit plus haut, elles risquent d’être soit interdites aux kitesurfeurs soit d’être tous simplement bondées.

 

Marée pour le kitesurf

La marée joue elle aussi un rôle important dans la pratique du kitesurf. En effet, il faut se renseigner sur les meilleures conditions pour se rendre sur votre spot de kite surf. Par exemple, un spot comme Pont-Mahé à basse mer sera impraticable, il n'y a pas d’eau. De plus, certaines plages à marée haute sont inaccessibles et par la même occasion, vous n’aurez aucun endroit où gréer votre aile de kite surf ou bien, la concentration de plagistes rendra un décollage ou atterrissage dangereux.

 

L'évolution du vent en kite

Le vent est sans doute la chose la plus importante à étudier avant votre session. Sans vent, pas de kite surf et trop de vent ou trop raffaleux représente un réel danger !


Avant de kiter, renseignez-vous sur la météo,les conditions de vent et leurs évolutions prévisibles en vous aidant de différents sites web de météo marine comme Windguru. La météo constitue l’élément primordial du kite surf. C’est en fonction de celle-ci que vous choisirez votre spot de ainsi que la surface de votre aile de kite surf.

Pour naviguer, il faut que le vent soit orienté de telle manière à ce qu’il soit rentrant (on shore) ou side sur le spot.

 

Dangers du kite

Le kite surf reste un sport dangereux, s’il n’est pas pratiqué dans les bonnes conditions et avec le matériel adéquat. Pensez à vous équiper comme il se doit ! C’est pourquoi il est nécessaire de prendre des cours de kite surf lorsque vous êtes débutant et ainsi apprendre les quelques règles de base « les priorités sur l’eau ».

Avant tout changement de direction, vérifiez l’espace disponible et que vous n’allez gêner personne autour de vous.

 

Hormis ces quelques règles à connaitre, le danger réside également dans la connaissance du spot en lui-même. Je m’explique, chaque spot de kite surf a ses spécificités  : l’un peut être infesté de rochers tandis qu’un l’autre, c’est la présence de parc à huître qui va poser problème. Un conseil, pensez à connaître le spot à marée basse. Cela vous permettra de repérer et situer les dangers potentiels de votre spot de kite surf.

Un spot idéal pour le kite surf est un spot assez vaste, dégager et sans obstacles dans la zone au vent et sous le vent. La présence d’obstacles ( mur, habitation, poteaux) représente un réel danger car vous pouvez potentiellement être projeté dessus.

 

En fonction de son niveau en kitesurf   

Si vous êtes débutant non initié à la pratique de ce sport, je ne peux que vous inviter à vous diriger vers une école de kite surf. Elle saura vous accompagner pour vos débuts et vous donnera tous les conseils utiles sur le matériel de kite surf, pour votre sécurité et celle des autres. On vous enseignera toutes les mesures et systèmes de sécurité et, ensuite, le maniement de l’aile de kite surf. Vous ferez vos débuts et à vous les premières chutes !
 

Bref, renseignez-vous sur les écoles de kite près de chez vous ou de votre lieu de vacances. Il n’y a pas de meilleure méthode pour apprendre les bonnes pratiques et se faire plaisir en toute sécurité.

  • Si vous faites vos débuts en autonomie ou bien tous simplement en reprise de la discipline, pensez à la navigation surveillée qui est destinée aux élèves qui ont déjà pris des cours, qui se débrouillent seuls, mais qui ne sont pas suffisamment à l’aise pour aller ‘rider’ seul sur un spot de kite surf.

  • La navigation surveillée se déroule en même temps qu’un « cours ». Le moniteur vous conseille en début de séance, notamment sur la taille de l’aile de kite surf à prendre, sur les endroits du spot à éviter, sur le réglage de l’aile, puis vous laisse ‘rider’ en autonomie avec quelques conseils aviséstout au long de la séance afin d’affiner votre pilotage ou vos figures.

  • Par contre, évitez de kiter seul sur le spot. En cas de galère imprévue (une ligne qui casse, une mauvaise réception de saut etc..), il est toujours bon d’avoir quelqu’un pour nous aider et pour aller boire un coup après la session ! Privilégiez les spots où vous avez pied, qui vous aideront à prendre confiance et progresser sans appréhension.

  • Si vous êtes un rider confirmé et déjà accro à ce sport, n’hésitez pas à tester les nombreux programmes que propose le kite surf. Que vous soyez plus board directionnel ou twintip, pensez à varier les plaisirs de glisse, en pratiquant aussi bien le freestyle que le surf.

 

Les différents programmes possibles en kitesurf

-      Freeride : Le freeride qualifie la pratique courante du kite surf. Le ride avant tout! Le Freeride c'est la recherche de sensations, d'émotions, de plaisir et de liberté. 
 

  

-      Freestyle: Le kiteur va chercher, en sautant, à effectuer des figures avec l'aile au zénith. Deux styles s'opposent:  le freestyle old-school qui fait référence aux débuts du kite (rotations, big air, hang time et grabs), et le freestyle newschool où les figures sont réalisées avec l'aile en position basse..

 

-       Surf (vague) : Cette discipline, parfois appelée surfkite s'apparente au surf. Il s'agit de tracer les plus belles courbes dans les vagues. Pour cette pratique on va priviligier l’utilisation de board directionnels ou surf.

 

-      Foil : Également appelé foilboard, le kitefoil consiste à naviguer avec un foil fixé sous sa planche. La planche n'est alors plus en contact avec la surface de l'eau pour des sensations uniques. Le kitefoil est souvent utilisé dans des conditions de vents légers et également en frestyle pour les plus aguérris.

  

Zone de navigation pour le kitesurf 

Sur chaque spot de kite surf, il est bon d’étudier sa zone de navigation et ainsi se délimiter 3 zones de pratique avant d’aller kiter.

-      A : La première zone où « tout va bien » vous n’aurez pas de difficulté à tirer des bords en toute sécurité sans vous mettre en danger.

-      B : La seconde zone est une solution de sécurité « un périmètre un peu plus proche du danger sans pour autant vous mettre en grosse difficulté. Une zone tampon qui vous permet de rentrer à la plage puis de revenir sur votre zone de navigation.

-      C : Et enfin la dernière solution est la solution de repli

 

Exemple : Spot de Pornichet

  

Le kite surf, c’est aussi un sport qui a énormément évolué ces dernières années aussi bien dans la qualité du matos (les ailes de kite, les harnais, board) que des formations.

 

Liens météo Kitesurf :

 

Liens utiles pour la pratique du kite :

 


► Partager ce contenu



Ajouter un commentaire

 (avec http://)